Mes ricochets, ricocher, ricochez... de mots en mots

Ecrire. Nier le silence. Donner corps à la vie. Toucher du bout des doigts l'impalpable moment présent. Vivre, tout simplement. A s'en exploser le coeur. On ne sort pas indemne de la vie. On essaie juste de garder intacts les sensations.

12 octobre 2010

N.B

Quelqu'un a détraqué les aiguilles de ma montres, la puce electronique de mon portable, mon horloge biologique, et tout le reste. Le temps passe trop vite, c'est infernal. 

Mardi soir, déjà. Mais où sont passés le week-end et le début de la semaine? 

En ce moment, je bosse. En ce moment, je regarde "Dexter", et "Californication". Je lis "Politique", et "Le yoga pour les nuls", mais je ne fais pas de yoga. Pas le temps. Je me suis fait tatouer, j'ai passé le contrôle technique de la voiture, acheté de nouveaux pneus, un nouveau lit, de la lingerie, des pulls. J'ai la fibre dépensière, le compte à sec, des envies en vrac. Du soleil, des voyages, un canapé, du temps, du temps, du temps. Et cette putain de taxe d'habitation. La pensée fulgurante de vivre sous un pont m'a traversé l'esprit en ouvrant le courrier. 

Y aurait pas comme un "couac" dans l'idée qu'il faille payer, outre le loyer et les charges, le droit d'avoir un logement décent? La voiture, ok, la télé, d'accord, c'est un luxe, mais l'appart, ça me sidère. Vous inquiétez, pas, c'est normal, la d'jeuns que je suis déboule dans la vie d'adulte et se révolte contre la sécheresse monumentale de son compte courant. Merci l'Etat.

L'impression que Noël, c'est demain, que la vie file bien trop vite et que pourtant je ne bouge pas.

J'sais pas, c'est plutôt bizarre. Je crois qu'au fond, je me sens bien, dans cette routine qui fait filer les jours. Pour combien de temps? 

Parce que je la connais, mon humeur en dents de scie, mes envies changeantes, mes besoins irrépressibles et momentanés.

Posté par blue dragonfly à 18:50 - Egocentrisme inhérent - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    On ne se connaît pas, mais ton blog m'a parlé, souvent. Je reviens parfois ici pour voir s'il y a du nouveau, j'espère seulement que tu vas bien.

    Posté par katerpillar, 22 décembre 2010 à 19:34

Poster un commentaire